24h au lac Tahoe !

Après notre découverte du Lassen Volcanic National Park et son décor lunaire, on se dirige vers une destination beaucoup plus touristique : le lac Tahoe.

Il est le plus grand lac de montagne des USA avec ses 500 km² de superficie (là ou Crater Lake était le plus profond) et se trouve à cheval sur la frontière de la Californie et du Nevada.

Juste avant d’arriver au lac, on passe à côté d’une gigantesque station de ski : Northstar California. Evidemment, le 6 juin, ce n’est pas vraiment la haute saison. On déambule quand même dans les rues de ce qu’on peut appeler à cette époque de l’année un village fantôme. Les seules personnes qui sont ici sont présentes pour faire des réparations et se retournent sur nous en se demandant ce qu’on fait là.

Notre premier arrêt au lac Tahoe sera King’s Beach qui est très touristique, mais c’est notre première plage depuis Gold Bluffs et celle-ci n’est pas bordée par un océan !

L’heure de midi arrive déjà et c’est dans une rôtisserie mexicaine côté Nevada (T’s Mesquite) qu’on se remplira l’estomac. L’endroit est bondé de travailleurs en pause de midi, on se dit qu’on a probablement le meilleur rapport qualité/prix dans cette région qui est quand même assez chère. Le repas est d’ailleurs délicieux ! Dès qu’on franchit la frontière pour arriver du côté Nevada, les casinos s’empilent de chaque côté de la route. On aurait dit un concours de celui qui construirait le plus près de la ligne de démarcation. C’est comme les pompes à essence à Martelange (clin d’œil à notre Belgique natale) !

Pour digérer tout ça, on va faire bronzette pendant 2h à Sand Beach (original ce nom !) On passe le temps en faisant du people watching. Notre curiosité est bien récompensée par un groupe de jeunes filles (surement mineurs) qui font des selfies en buvant des Bluemoon (la Hoegaarden américaine) cachées dans leur sac. Ben oui, c’est illégal de boire dans l’espace public ici, mais qu’est ce qu’on ne ferait pas pour un beau shot sur Insta ! Le décor vaut quand même le détour, on a une plage avec une eau turquoise à nos pieds et les montagnes enneigées de la Sierra Nevada en arrière-plan. Il y a même des peintres qui immortalisent l’instant !

Puisque 2 heures de bronzette nous suffisent amplement, on poursuit l’après-midi avec une petite pause brasserie pour le goûter (il n’y a pas d’heure pour prendre l’apéro) : Alibi Ale Works. Encore un flight de plus à ma collection Untapp’d avec des belles découvertes de bières sures !

Un peu amortis (endormis si vous préférez), on va faire le check-in dans notre AirBnb, chez Martha ! Sa maison est un peu en retrait du lac dont on peut quand même apercevoir un morceau de la grande terrasse. On discute un peu avec Martha qui nous présente son mari Julian qui bossait comme ingé son dans l’industrie du rock à Los Angeles dans les années 80. Il a participé à l’enregistrement de « Mistral Gagnant » avec Renaud !

La journée n’est pas terminée, car on s’est fait un petit plaisir. On a réservé une séance de parachute ascensionnel (parasailing) sur le lac ! Rendez-vous à King’s Beach de nouveau où on embarque sur le bateau après avoir été harnachés. Il n’y a qu’une maman accompagnée de son fils avec nous dans le bateau. Ce sont eux qui ouvrent la danse avec un vol à 500 ft (150 m) de haut. On les filme avec leur portable pour leur garder des souvenirs et ils feront pareil en retour pour nous. La logistique pour gonfler le « parachute » est impressionnante. Au « décollage », c’est assez facile, mais on se demande comment on atterrit sans finir le cul dans l’eau. Le tour est légèrement écourté pour eux, car le garçon n’a pas l’air hyper à l’aise et veut redescendre.

A notre tour, mais jusqu’à 800 ft (240 m) cette fois ! Au début, c’est marrant, mais au fur et à mesure que la corde s’allonge et qu’on monte, on fait beaucoup moins les malins. On se dit que notre vie ne tient quand même qu’à deux petites sangles de kevlar. On profite d’une vue incroyable sur le lac et les montagnes environnantes et on se dit qu’on a beaucoup de chance de vivre ça. Le vent se lève et on commence à être secoués. Les moniteurs sur le bateau semblent l’avoir compris, car ils nous redescendent sans tarder. Encore une expérience de plus à notre actif, mais on tremble quand même un peu !

Vous le voyez, notre sourire crispé à l’arrivée sur la deuxième vidéo ? On a coupé l’atterrissage qui n’était pas très glorieux…

Pour se remettre de nos émotions, on va boire l’apéro (ce n’est jamais que le deuxième de la journée) au CB’s Bistro avant d’aller souper avec pleiiiin d’onion rings à la Bridgetender Tavern.

On s’endort bien fatigués dans un bon lit, avant notre étape du lendemain sur les flancs de la Sierra Nevada et ses vignobles.

Une réflexion sur “24h au lac Tahoe !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s