Aller au resto ou boire un verre aux USA

Ahhhh le resto aux USA ! Ce qu’on en sait quand on vient d’Europe, c’est qu’il y a des hamburgers partout et que les quantités sont gigantesques, et c’est vrai !

Pour manger dans un resto « normal », un repas à deux reviendra environ à 40-60$ tout compris. Pour un repas cuisiné par un vrai « chef à la française », il sera difficile de s’en sortir pour moins de 90$ à deux avec les boissons (oui, ici manger dans un resto avec un vrai cuistot est un luxe). A savoir que les enfants mangent parfois pour trois fois rien, voire gratuitement dans certains restos certains jours de la semaine ! Et puis bon, vu les quantités, on peut toujours se dire que c’est le prix pour deux repas après tout !

La grande majorité des restos ne prennent pas les réservations. Et dans notre région, l’heure de pointe est plutôt vers 18h-18h30 donc si vous mangez à l’heure européenne, pas de soucis à se faire, ça sera vide ou presque !

Erreur classique lorsque l’on va au resto aux USA pour la première fois : penser que la section Entrees de la carte sont des entrées. Non, ce sont les plats, et croyez moi vous ne ferez l’erreur qu’une fois. Les entrées, ça s’appelle Appetizers. On a encore jamais réussi à manger un appetizer + un plat, et encore moins un dessert. La clef on pense, c’est le partage des appetizers à plusieurs !

Il ne faut pas oublier que les prix à la carte sont indiqués hors taxes (6% dans le Connecticut) et hors pourboire (15 à 20%). Contrairement à la Belgique, le pourboire est ici « moralement obligatoire », car il représente la grande partie du salaire de votre serveur. Le pourboire moyen est d’environ 18%, 15% si on est pas très satisfait, 20% (ou plus) si on est très content du service. Autant vous dire que laisser 0% ou 5% est hyper mal vu (sauf si vous avez une très bonne raison, genre vous avez trouvé le bouchon de la vinaigrette dans votre salade… ou si vous vous croyez dans Reservoir Dogs).

Par contre, pas de pourboire obligatoire lorsque vous allez vous-même commander au comptoir ou au bar (dans les fast foods par exemple).

ac376d2c1fad49281213b6e393b50c25

Quelques différences avec les restos comme on les connait en Belgique :

  • La grande majorité des restos appartiennent à des chaines.
  • Ça caille en été (clim à 18°C), mais il fait bon en hiver (paradoxalement).
  • Les serveurs sont plus sympas (tu m’étonnes si 80% de leur salaire dépend du pourboire), et certains en font d’ailleurs « un peu trop ».
  • Faire une commande « personnalisée » est tout à fait normal. « Je voudrais la salade du chef, mais sans tomate et sans cheddar, mais avec mozzarella et olives en plus ». Le serveur ne râlera pas, et votre commande arrivera toujours comme vous l’avez demandée. On devient nous-mêmes difficiles avec l’habitude.
  • La cuisson « bleu » ou la viande crue genre filet américain n’existent pas, ils ont trop peur du foodborne illness. Voir les mises en garde au bas de chaque page sur la carte.
  • Il y a souvent des alternatives pour végétariens ou « sans gluten ».
  • Le serveur viendra vous débarrasser de votre assiette même si les autres personnes à table n’ont pas fini (super rude la première fois :) ).
  • Il est tout à fait normal de demander une box pour emporter les restes. Et non, ne demandez pas un doggie bag, ça s’appelle simplement une box ici.
  • Le serveur vous amènera directement l’addition sans que vous la demandiez. Ça peut sembler oppressant, mais vous avez tout votre temps, il vous dira d’ailleurs souvent : no rush. Et si vous demandez l’addition, c’est le check pas la bill, ça c’est pour les British !
  • Si vous payez par carte, le serveur repartira avec votre carte et vous la ramènera avec deux papiers (un pour eux et une copie pour vous). Vous devez y inscrire le montant du pourboire et calculer la somme, puis signer. Ça leur permettra de prélever le pourboire sans devoir rescanner votre carte. Très bon entrainement au calcul mental, surtout après 5 bières.

Un point qui est aussi très différent aux USA qu’en Belgique, c’est aller boire un simple godet au café.

Là où on s’offusque d’une Jupiler à 2,30€ au café en Belgique (il est loin le temps des Diekirch à 0,80€ à la Lux), il vous en faudra 4 à 9$ pour boire une pression (selon que vous preniez une Bud Light ou une spéciale). Rajouter à cela le pourboire qui varie entre 15 et 20% au Connecticut (à ajuster en fonction du « sourire » de la serveuse). Bref, difficile d’aller boire un ou deux verres avec un collègue après le boulot pour moins de 25$ !

15240288_10153971754122341_1675225249_n

D’où tout l’intérêt d’y aller pendant l’Happy Hour (16 à 19h bien souvent) afin de pouvoir avoir des bières à 3-4$ et des appetizers à petit prix ! Erreur classique à éviter lorsqu’un collègue célibataire vous embarque : rentrer tard à la maison, éméché et n’ayant plus faim, alors que Madame vient juste de terminer de préparer le repas… Sans parler des flics, vu le montant de mes PV pour excès de vitesse, je dirais que se faire contrôler positif ici vous enverra sur la chaise électrique.

mr-t

Vous l’aurez compris, l’alcool (bière ou vin, au liquor store ou au resto) est particulièrement cher aux USA. Au magasin par exemple, comptez 13-15$ pour avoir l’équivalent d’une bouteille de vin à 4-5€ en Belgique. On a fait l’erreur d’acheter une bouteille à 6$ quand on est arrivés, je crois que j’ai encore un reste d’ulcère. Sans compter le fait qu’on perd nos repères ici, pas de Soubirac ni de Carsquell (même à l’Aldi j’ai vérifié !)…

Ce pays n’est définitivement pas fait pour guindailler désolé !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s