Page, Horseshoe Bend, Antelope Canyon et Lake Powell

En quittant le décor de Monument Valley, on roule dans le nord d’un nouvel état, l’Arizona. Et on arrive milieu de matinée dans la petite ville de Page qui a été créée dans les années 50 pour héberger les gens qui ont construit le barrage de Glen Canyon, l’une des attractions principales des environs. Le barrage a lui-même donné naissance au lac Powell qui attire chaque année 3 millions de visiteurs fans de sports aquatiques et de croisières dans les canyons secondaires du lac. Le lac Powell fait 300 km de long et contient 12 km³ d’eau qui ont remplit 96 canyons et dessiné 3136 km de rivages, soit plus que la côte ouest entière des USA !

On n’a pas eu l’occasion de la faire, mais une petite croisière sur ce lac pour aller s’enfoncer dans un de ces canyons secondaires promet de belles surprises !

On termine la matinée en allant voir le très célèbre Horseshoe Bend à la sortie de Page. Il s’agit d’un méandre de la Colorado River en forme de fer à cheval, d’où le nom. En même temps, un méandre est souvent en forme de fer à cheval me direz-vous, mais ce qu’on a par contre appris grâce à cela, c’est que le mot méandre vient d’un fleuve Turc particulièrement sinueux, le Menderes !

img_1073

Bref, la vue une fois au bord du précipice est, une fois de plus, unique et encore un cran au-dessus de ce qu’on avait déjà pu voir sur l’Internet (comme diraient les vieux) avant de partir. Les algues dans la rivière Colorado rajoutent une teinte verte très marquée au milieu de tous ces rochers rouges, et c’est beau, tout simplement !

On voit aussi quelques bateaux qui font du rafting sur la rivière, 300 m à-pic en dessous de nous. Quelques petits malins prennent des selfies dangereusement proches du bord du précipice, risquant de voler la vedette au dernier mort à cet endroit, un Grec en 2010.

imgp3861

Début d’après-midi, on a rendez-vous pour une visite de l’Upper Antelope Canyon organisée par une agence d’Indiens Navajo. Mais si, vous voyez bien de quel canyon on parle, celui avec les belles couleurs rougeâtres dans les fonds d’écran de Windows !

Bref, on embarque à 14 dans un camion qui nous emmène à l’entrée du canyon. En chemin, on passe à côté du Lower Antelope Canyon pour lequel il n’y a pas de réservations, mais devant lequel on voit une file hyyyper longue ! On est bien contents d’être dans notre bétaillère !

On entre dans cette faille de 200 m de long et 30 m de haut avec notre guide Ricky qui ouvre le chemin avec sa lampe de poche pour regarder dans les coins sombres s’il n’y a pas de serpents à sonnette… rassurant ! Reste surtout bien devant Ricky.

Le guide n’est pas très bon en explications, mais manie parfaitement l’Iphone et les filtres qui vont bien pour obtenir de super photos (il faut mettre le filtre chrome !). Il nous montre les emplacements idéaux pour prendre les meilleurs clichés (voir un cœur, une tête d’ours, le profil d’Abraham Lincoln…), mais on n’en apprend pas beaucoup sur l’origine et la formation du canyon. Un peu dommage, surtout que le guide du groupe suivant avait l’air bien mieux, mais tout ça est largement compensé par la beauté des lieux.

Le camion qu’on a pris était le premier d’un groupe de 6 et les touristes suivants arrivent rapidement dans notre dos, le temps est donc compté et le guide est assez oppressant, car il faut avancer sans trop traîner pour laisser la place aux suivants… c’est un peu l’industrie, mais on le savait avant de commencer.

Anecdote marrante, il surveille particulièrement bien que personne ne traîne à l’arrière, surtout les filles en robe, car les photos de nu dans ce décor particulier sont apparemment à la mode ! On est restés sagement bien devant.

Au bout de 45 min, on ressort du canyon par où on est entrés, l’appareil photo plein de clichés (ratés et réussis), mais un peu déçus par le côté hyper-touristique et « orienté rentabilité » de la visite. Un conseil, essayez de réserver une visite le plus proche possible de midi, car le soleil n’entre dans la faille du canyon que lorsqu’il est au zénith, mettant le tout vraiment en valeur.

De retour à Page, on se dirige vers notre Airbnb où Maschelle, nôtre hôte du soir, nous accueille à bras ouverts. Elle travaille pour le BLM (Bureau of Land Management), qui est une agence au sein du Ministère de l’Intérieur qui gère les terres détenues par le gouvernement fédéral. L’ensemble de ces terres représentent un huitième de la surface du pays et sont en partie louées à des ranchs pour élever leur cheptel, utilisées pour l’extraction de minerai, de pétrole ou de charbon ou tout simplement protégées ou transformées en zone récréatives. Maschelle connait bien la région et nous conseille d’aller passer la soirée le long du lac Powell, à la Whaweap Marina, ce qu’on s’empresse de faire !

img_1944

On longe pendant quelques kilomètres ce lac qui est le deuxième plus grand des USA avant de descendre dans la marina et de souper au Latitude 37, un restaurant flottant. Ils ont sur leur toit une terrasse de laquelle on a une vue à 180° sur la marina et une partie du lac. Le coucher de soleil est sublime et seul un intrus à l’horizon attire notre regard, la Navajo Generating Station et ses trois gigantesques cheminées qui crachent assez de CO2 que pour en faire le troisième plus gros émetteur du pays. On y brûle du charbon qui vient de la mine de Kayenta pour générer de l’électricité pour le Nevada, l’Arizona et la Californie, et surtout alimenter les pompes qui acheminent l’eau du lac vers les nombreuses lignes d’irrigation des environs. Ce n’est pas un exemple d’écologie, mais cette centrale produit 2x plus d’électricité que le barrage qui retient tout le lac Powell…

Le lendemain, direction Vermillion Cliffs National Monument ! (cliquez pour lire l’article suivant)

vermillion-cliffs-virgin-map-with-names-full

3 réflexions sur “Page, Horseshoe Bend, Antelope Canyon et Lake Powell

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s