Mesa Verde National Park

La nuit dans la tente fut pas mal agitée par les orages et on se réveille donc de bonne heure pour rejoindre le deuxième parc national de notre voyage, Mesa Verde NP !

En chemin, Pauline manque de très peu de tuer deux Bambi et leur mère, heureusement, elle freine à temps, car on n’a pas pris l’assurance !

Le parc de Mesa Verde protège un territoire sur lequel vivaient le peuple ancestral indien des Anasazis entre 500 et 1400 ans après J.-C. et qui s’étend sur deux mesas (plateaux à dessus plats et bords abruptes). Ils cultivaient tant bien que mal sur le dessus très aride des mesas et avaient construit leurs maisons dans les alcôves creusées par l’érosion dans les falaises de ces mêmes mesas.

Arrivés au Visitor Center du parc, on est surpris par l’affluence, mais on se rend vite compte qu’on est le samedi du long weekend du Labor Day, ce qui explique tout ! Beaucoup d’Américains en profitent pour mettre les voiles, et vu que cette année les parc nationaux américains fêtent leur centenaire, il y a encore plus de monde que d’habitude !

La majorité des gens achètent des tickets pour visiter le très célèbre Cliff Palace. On penche de notre côté pour la Long House qui est très semblable, mais beaucoup moins touristique. Il ne reste que 2 places et après 20 min de file, elles sont toujours disponibles, on se rue donc littéralement dessus ! La visite est prévue pour 16h, on a donc toute la journée pour visiter le reste du parc.

Mesa Verde s’articule autour de la Chapin Mesa et la Wetherill Mesa. On commence par Chapin Mesa dans laquelle se situe Cliff Palace qu’on ne pourra pas visiter vu qu’on n’a pas acheté de tickets, mais sur lequel on aura une superbe vue du haut de la mesa, au bord de la route. On passe la matinée à visiter le parc à l’américaine, c’est à dire à parcourir la scenic road qui sillonent la partie est du parc, à se garer sur chaque parking et visiter ou prendre des photos du point d’intérêt qui n’est jamais bien éloigné.

L’après-midi, on rejoint la Wetherill Mesa via la longue route sinueuse qui la relie au reste du parc. Il y a beaucoup moins de monde et on fait une petite randonnée de quelques miles qui nous permet de descendre pour la première fois dans une de ces alcôves. On découvre Step House, qui est libre d’accès. Pas besoin donc d’être accompagnés d’un ranger.

A 16h, le ranger nous attend au début de la randonnée guidée qu’on démarre ensemble. Les arrêts en chemin sont fréquents et le ranger nous explique à quel point les ressources étaient rares et l’agriculture sur le dessus de la mesa difficile vu les faibles pluies dans cette région. On croise des chevaux sauvages qui sont les descendants de ceux qui vivaient ici-même avec les Anasazis. La promenade finit par nous amener à la Long House qui est un ensemble de bâtiments construits à l’abri d’une alcôve vers 1200 par ce peuple en utilisant les pierres qui se sont détachées de la falaise par érosion. On peut encore observer les traces noires de suie au plafond et les pièces qui étaient utilisées pour moudre le grain des récoltes et faire de la farine. On aperçoit même les traces des mains de ces hommes et ces femmes qui ont façonné les murs de leurs maisons. On finit la visite en profitant, comme les habitants de cet endroit à l’époque, perchés dans le renfoncement de leur falaise, de la vue sur le canyon et d’autres alcôves dans les falaises voisines. Le guide nous invite à tester l’écho renvoyé par le canyon en criant tous à l’unisson, c’est impressionnant !

On revient ensuite sur nos pas pour rejoindre la voiture et retourner à l’entrée du parc, là où se situe notre camping pour la nuit. En chemin, on se fait presque arrêter par le ranger pour speeding (30 MPH maximum…), mais heureusement, il passe son chemin. Un peu plus loin, plusieurs voitures sont garées sur le bas-côté, et pour cause ! Il y a un ourson noir ! Premier ours vu de nos propres yeux en liberté !

La journée a été rentabilisée comme jamais, on a réussi à bien visiter tout le parc, en arrivant à 10h30 !

Une fois au camping, petit rituel habituel, montage de la tente, une petite canette, allumage du feu, cuisson du souper, S’mores, étoiles et dodo !

5 réflexions sur “Mesa Verde National Park

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s