Road Trip Toronto // Les Mille Îles

Pour rentrer de Toronto à chez nous en explorant de nouvelles contrées, nous avions décidé de contourner le lac Ontario par le nord.

Après 3 h de route, on arrive près de Kingston ou plus exactement à Leeds and the Thousand Islands où on a réservé un Airbnb pour la nuit. Notre hôte Stéphane s’avère être fan d’art et plongeur professionnel. Il nous fait un petit résumé de 15 min sur les choses à faire dans les environs. L’attraction principale de la région est bien entendu les fameuses Mille Îles (ne surtout pas prononcer ça « Mileziles » !) qui nous ont d’ailleurs décidé à faire arrêt à cet endroit si particulier. Il s’agit d’un archipel de 1865 îles de toutes tailles qui sont à cheval sur la frontière Canado-américaine dans le Saint-Laurent. Les conditions à remplir pour être considérée comme une île des Mille-Îles sont d’être au dessus du niveau de l’eau 365 jours par an, faire un moins 2 m², et abriter au moins 2 arbres ou arbustes !

Notre hôte, fan de plongée, nous raconte quelques anecdotes sur la région. Il a par exemple récemment découvert dans l’archipel une épave qui contenait un millier de bouteilles de whisky datant de l’époque de la prohibition ! C’est en 1919 que le 18e amendement à la Constitution a été signé, marquant le début de la prohibition qui durera jusqu’à la signature du 21e amendement (qui abroge le 18e) en 1933. A part les personnes qui obtenaient des ordonnance médicales pour du whisky médicinal (véridique), les autres devaient s’approvisionner en alcool de contrebande et fréquenter les bars clandestins. Vu la proximité du Canada où la prohibition ne sévissait pas à cette époque, les bateaux remplis d’alcool étaient nombreux à traverser l’archipel de nuit pour vendre leur précieuse cargaison côté américain, mais certains d’entre eux, victimes des hauts-fonds, s’échoueront laissant whiskys et bourbons au fond de l’eau. Stéphane nous apprend d’ailleurs que la fortune des familles Kennedy et Seagram (propriétaires de Chivas…) trouvent leur origine dans ce petit trafic !

Après cette intéressante discussion, on part faire une petite balade dans le camping de Rockport qui est situé au bord de l’eau et dont les emplacements donnent sur l’archipel. On se rend ensuite dans le centre de ce mini-village pour manger un bout avant d’aller se coucher de bonne heure.

Le lendemain matin, notre hôte nous a préparé un petit-déjeuner de roi ! Omelette maison, jus d’orange pressé, confitures, fruits… dont nous nous régalons sur la terrasse extérieure au soleil ! Quelle ambiance de vacances !

IMG_0758

On rejoint ensuite à nouveau Rockport d’où part la croisière qu’on a décidé de faire pour occuper la matinée. Le bateau est de loin le moyen le plus pratique pour découvrir et profiter de l’archipel. On embarque à bord avec environ 4 autocars de Chinois et nous voilà partis pour 1 h de croisière ! On sillonne le fleuve entre les petites et les grosses îles, tout en courant de bâbord à tribord en remplissant la carte mémoire de l’appareil photo. La majorité des îles ne font que quelques centaines de mètres carrés et appartiennent à de riches hommes d’affaires qui y ont fait construire d’immenses manoirs, voire des châteaux.

Parmi les endroits renommés, on passé à côté :

  • du « faux » plus petit pont international (reliant une île américaine et une canadienne). Contrairement à ce que racontent les guides, les 2 îles sont situées au Canada… quelle déception lorsque j’ai découvert ça en écrivant l’article…
  • de Deer Island sur laquelle est construit le manoir des Skull & Bones, la société étudiante la plus secrète du monde, créée à Yale en 1832. Parmi les membres qui se réunissent là-bas figurent les familles les plus prestigieuses et influentes des USA, Goodyear, Vanderbilt, Rockefeller, Bush, Kellogg, Kerry… On a pas vu de restes de guindaille sur la terrasse !
  • du château Boldt dont la construction débuta en 1899 pour s’interrompre brutalement en 1904 lors de la mort de la femme de George Boldt. Vandalisé avant d’être racheté pour 1 $ symbolique par l’administration qui gère l’archipel, il est aujourd’hui la plus grosse attraction touristique de la région.
  • de nombreuses petites îles sur lesquelles les heureux propriétaires ont construit des bâtiments allant de la petite cabane de jardin au plus luxueux manoir.

Pour ceux qui sont intéressés, l’achat d’une petite île commence à 500.000 $, mais peut monter très vite au delà des 3.000.000 $ !

Une fois la mini-croisière terminée, on reprend la route pour entamer les 5 heures qui nous séparent encore de la maison. Encore un weekend bien rempli et riche en découvertes qui s’achève ! Et 2-3 gomettes de plus sur notre carte des USA !

3 réflexions sur “Road Trip Toronto // Les Mille Îles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s