Washington DC et le Cherry Blossom

Cela va faire 8 mois qu’on a déménagé, et nous n’avions pas encore eu l’occasion de visiter la capitale, qui n’est pourtant pas si loin de chez nous !

En cette fin de mois de mars, et grâce au long weekend de Pâques, on décide de prendre la route en direction de Washington D.C. ! La semaine précédente, Olivier (le frère de Pauline) propose de nous rejoindre pour passer notre premier weekend en famille Outre-Atlantique ; et les détails logistiques sont vite réglés !

On quitte la maison tôt le vendredi matin pour rejoindre New York où Olivier atterrit, venant de Toronto. Une fois la petite famille réunie, on entame les 5 heures de route qui nous séparent encore de Washington.

A l’approche de la ville, on remarque directement une très grosse différence par rapport à New York. Il y a beaucoup de verdure et pas de gratte-ciels au loin ! On a l’impression d’entrer dans Namur ! L’absence de gratte-ciel est dictée par une loi de 1910 interdisant de construire (à Washington) des bâtiments plus hauts que la largeur de la rue adjacente + 20 pieds. Le résultat est super et donne beaucoup de cachet à la ville, peut-être parce que cela ressemble plus à une ville « européenne ».

On arrive aux alentours de 15 h à l’hôtel où on dépose vite nos affaires, car nous avons des gens à rejoindre ! Mon camarade de cours (et actuel collègue) Carolo est en visite en Nouvelle Angleterre avec des amis et termine son voyage par Washington où ils séjournent chez un ami, lui aussi expatrié.

On retrouve la bande dans un café près de Dupont Circle qui est un énorme rond point autour duquel s’anime le quartier « jeune » de la ville. On sympathise tous ensemble, sauf avec le serveur. Le pote expatrié d’Alex nous propose de passer la soirée chez lui avec les autres, ce qu’on accepte volontiers après avoir été faire le plein de bières et de pizzas ! Soirée retrouvailles et rencontres en même temps, sur fond musical néerlandais (quel groupe hétéroclite nous formons !). On ne la fait pas trop tard (même si c’est pas l’envie qui manquait), car le samedi sera notre seule journée complète pour découvrir la ville !

On passe le samedi matin dans le quartier incontournable pour toute personne en visite à Washington D.C., où sont rassemblés sur 3 km le Lincoln Memorial, le Washington Monument et le Capitole, parfaitement alignés sur un axe Est-Ouest. On se croirait dans le générique de House of Cards (pour ceux qui connaissent…)

Carte Washington DC

  • Le Lincoln Memorial est un gros temple de style grec très impressionnant avec de grandes colonnes en style dorique (ça me rappelle mes cours d’histoire), mais surtout une gigantesque statue d’Abraham Lincoln assis qui se situe à l’intérieur. On fait moins les malins au pied de cet ex-Président en marbre de 6 m de haut.
  • La « Reflecting Pool » qui relie le Lincoln Memorial au WWII Memorial est remplie de pièces de monnaie jetées par les touristes (dont 3 par nous héhé…) et offre déjà un magnifique reflet de l’imposant Washington Monument.
  • Le Vietnam Veterans Memorial est un mur de marbre noir sur lequel sont gravés près de 60 000 noms d’Américains morts ou disparus durant cette guerre. Pleins de fleurs, de drapeaux et de photos arborent les 150 m du mur et l’ambiance est au recueillement.
  • Le National WWII Memorial est une gigantesque fontaine autour de laquelle trônent 56 colonnes représentants chacun des Etats ou territoires des Etats-Unis. Petit arrêt souvenir devant la colonne du Connecticut.
  • Le Tidal Basin : on achève la matinée par l’endroit qu’on attend depuis des semaines. La raison principale, c’est que ce bassin est entouré de milliers de cerisiers du Japon offerts en signe du rapprochement des 2 pays et plantés il y a une centaine d’années. Chaque année, et durant une dizaine de jours, tous ces cerisiers sont en fleurs pendant ce que l’on appelle le Cherry Blossom. L’évènement, combiné aux vacances de Pâques, attire les touristes (étrangers comme Américains) par dizaines de milliers. Le spectacle est à couper le souffle, largement à la hauteur de qu’on nous avait raconté ! On fait le tour du bassin en prenant des dizaines (voire centaines) de photos, comme à peu près tout le monde.
  • Le Washington Monument : il s’agit du fameux obélisque qui se trouve à l’extrémité Ouest du National Mall et juste au Sud de la Maison Blanche. Sa construction a démarré en 1848 et ne s’est achevée qu’en 1884, après plusieurs arrêts et reprises, faute de budget. On ne peux s’empêcher de penser au livre « Le symbole perdu » ou le film « Benjamin Gates et le trésor des Templiers » ainsi qu’à toutes ces histoires de franc-maçons qui ont utilisé Washington et ses monuments comme décors.
  • La maison blanche est moins impressionnante que ce qu’on aurait pensé ! Impossible d’approcher à moins d’une rue, car les agents des services secrets veillent au grain ! Le jardin est déjà décoré pour Pâques et la fameuse chasse aux œufs qui se déroulera le lundi de Pâques et où sera invité la jet-set américaine !
  • Le National Mall est ce grand parc qui s’étend entre le Washington Monument et le Capitol. De part et d’autre de ce parc se trouvent plein de musées dont la National Gallery of Art, le National Air and Space Museum, le National Museum of American History, le National Museum of Natural History, etc. Par faute de temps et vu les files devant certains musées, nous ne somme entrés que dans le Musée d’Histoire Naturelle (dont François a particulièrement apprécié la section « gemmes et pierres précieuses »). On reviendra pour voir les autres, c’est certain, mais comptez une journée uniquement pour faire les musées du Mall.
  • Tout au bout du Mall, à l’Est, se situe le très célèbre Capitol. Pas de chance pour nous, il est actuellement en rénovation et la coupole est entourée d’échafaudages, ça fait penser au Palais de Justice de Bruxelles ! Il est déjà 17h et on n’a de toute façon plus l’énergie de s’embarquer dans la visite du bâtiments en entier, ça sera pour la prochaine fois aussi !

Après un bref crochet par derrière le Capitol pour admirer les bâtiments de la Supreme Court et de la Library of Congress, on retourne à l’hôtel.

Nous terminons cette longue journée par un restaurant italien au concept original conseillé par une copine de Pauline originaire de Washington : le Vapiano. Chacun fait la file devant un cuistot que l’on voit ensuite préparer notre plat devant nos yeux. C’était très bon, mais l’attente qui est d’habitude agrémentée d’une bonne bière à table s’est fait sentir plus longue dans la file. Difficile aussi d’être servi tous les trois en même temps, mais le concept valait le détour !

Il nous reste le dimanche matin pour visiter un autre quartier incontournable de Washington, j’ai nommé Georgetown ! Nous commençons par déjeuner chez Dean & DeLuca avec un vrai croissant au beurre comme on n’en avait plus dégusté depuis longtemps (le genre qui laisse des miettes plein la table quand on a fini et les doigts luisants de gras) !

On déambule ensuite dans Main Street et Wisconsin Avenue qui sont les deux artères principales du quartier. On fait quelques arrêts dans des lieux connus tels que l’ancienne maison de Jackie Kennedy ou la Old Stone House (construite en 1765 et toujours dans son état d’origine). A 11 h tapantes, on voit plein de gens en costumes sortir dans les rues et on se demande ce qu’il se passe. Non, ce n’est pas le Truman Show, uniquement la messe de Pâques et, honte à nous, nous n’y participerons pas cette année…

Sur le chemin de retour à la voiture,on tombe sur la loge maçonnique de Georgetown, Potomac Lodge No. 5 de son petit nom. Assez marrant de s’imaginer les gens du quartier le plus chic de la capitale des Etats-Unis se rendre au chapitre chaque mercredi soir ! Ca ne doit pas beaucoup parler du dernier Top Chef ou du beau temps dans ces réunions-là !

A midi, il est temps de reprendre la route pour qu’Olivier puisse avoir son avion à New York fin d’après-midi et que nous soyons de retour pas trop tard à la maison pour retravailler le lendemain (et oui, aux USA, c’est le Vendredi Saint qui est férié et pas le Lundi de Pâques !)

Bref, si vous avez l’occasion de faire un petit crochet à Washington lors de votre visite aux USA, c’est un must-see qui est tellement différent de New-York !

Une réflexion sur “Washington DC et le Cherry Blossom

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s