Floride #7 – Fort Lauderdale et Palm Beach

Juste au Nord de Miami, sur la côte, se trouve la ville de Fort Lauderdale qui est connue comme étant la Venise des USA !

Une fois arrivés sur place, on déambule sur Las Olas Boulevard qui est l’artère principale de la ville et on réalise vite que les vrais riches n’habitent pas à Miami, mais bien ici ! La rue est déserte, on ne voit que des agences immobilières, des restaurants, et des yachts énormes dans les nombreux canaux qui sillonnent la ville.

Vers midi, on se rend compte que c’est à peu près le moment du voyage à partir duquel on n’a plus prévu grand chose ! La panique nous envahit un peu lorsqu’on voit qu’il ne reste pas beaucoup de logements bon marchés et que la majorité des campings sont pleins. On finit par trouver un Airbnb à Fort Lauderdale pour le soir-même et on se dit qu’on avisera au soir pour les prochains jours.

On passe une bonne partie de l’après-midi sur la plage de Fort Lauderdale où on tombe pour la première fois sur une fraternité d’unif qui fait la fête pour le Spring Break ! La bière n’a pas l’air de couler à flots mais il vaut peut-être mieux sous 30°C avec un soleil de plomb…

On passe la fin d’après-midi à l’Airbnb pour organiser la fin de notre voyage. On sait déjà qu’on veut aller jusque Cap Canaveral, mais après, gros dilemme entre monter au Nord jusque Daytona Beach ou redescendre vers le Sud en revenant sur nos pas pour visiter quelques villes dans lesquelles on est passés en coup de vent. Les disponibilités des campings ont parlé : on ne poussera pas jusque Daytona Beach cette fois-ci !

Le soir, on va manger dans un petit bar gay (chez Rosie’s). Le serveur me dit évidemment que j’ai choisi son burger préféré, mais Pauline n’est pas trop jalouse…

Le lendemain, on continue vers le Nord en empruntant la route 1A1 qui est une scenic road qui longe la côte Atlantique. Le long de cette route, on admire des dizaines de maisons dont le prix se chiffre certainement en dizaines de millions de $ et on joue au concours de celui qui trouvera la plus énorme…

Sur le chemin, on fait un arrêt à Palm Beach qui est encore plus luxueux et bling bling que Fort Lauderdale ! Pas une herbe de travers, des Maserati par dizaines dans les rues et des agences immobilières dans lesquelles on voit certaines villas qui dépassent les 60 millions de $ !! On parcourt rapidement la rue principale qui est une alternance de bijouteries et d’agences immobilières avant de reprendre la route.

Pour le soir, on a trouvé un camping, mais il est situé à l’intérieur des terres. On prend donc la direction d’Okeechobee et cela nous donne l’occasion de longer l’énorme lac du même nom. C’est le deuxième plus grand lac des USA (après le lac Michigan) et c’est aussi lui qui est la source de la gigantesque « rivière » de 110 km de large avançant à 400 m/jour qui irrigue l’entièreté des Everglades avant de se jeter dans le Golfe du Mexique. Et oui, les Everglades ne sont pas de simples marécages, mais un gigantesque fleuve ultra-lent !

La région a l’air particulièrement pauvre et économiquement dévastée. Sur le bord de la route, on arrête de compter les RV parks dans lesquels s’entassent les dizaines de Recreational Vehicles (avouez que vous ne saviez pas non plus ce que voulait dire « RV » avant de lire cet article…)

On est vraiment au milieu de nulle part, mais un festival de musique a lieu ce weekend là à Okeechobee (avec quand même quelques artistes connus comme Mumford and Sons, Skrillex, Bangarang, John Acquaviva !) On fait nos courses habituelles de pré-camping (pack de 6 Bud à boire au coin du feu, steaks hachés à cuire au barbec et bananes pour déjeuner…) avant de se perdre encore plus dans la cambrousse. Même le GPS est perdu, mais on finit par trouver ce camping hyper reculé. Petit stress en voyant plein de fumée en arrivant, mais c’est normal, il s’agit d’un feu « volontaire » (prescribed fire) qui sert à réguler la végétation et le fragile équilibre qui règne de ce genre d’écosystème depuis que l’Homme y a mis son nez !

On installe notre petit campement et faisons connaissance avec notre voisin qui nous offre gracieusement de l’alu, car on est en rupture de stock (vive les patates au feu). En échange, on lui propose de boire une bonne bière fraîche avec nous. On boit la nôtre à la canette, mais lui préfère la sienne dans une tasse pleine de glaçons. On a décidément pas tous la même technique…

On apprend que le gars est retraité, n’a pas de maison, et sillonne le monde, de camping en camping, toute l’année. Comme tous les hivers, il passe celui-ci en Floride à cause du temps. Il nous donne plein de conseils sur les campings à faire en Floride, mais aussi pour nos prochains road-trips ! Ce gars a déjà tout vécu, y compris se faire voler sa voiture dans un camping et la retrouver 3 jours plus tard, mais il n’a pas l’air d’être rancunier. Bref, il vit sa retraite paisiblement, c’est le moins qu’on puisse dire. Il nous donne finalement quelques précieux conseils sur le bon anti-moustique a utiliser dans cette région infestée, ça pourrait sauver Pauline et on est reconnaissants !

C’est à ce moment que notre autre voisin (60 ans environ) vient nous rendre visite, car il veut nous aider à allumer notre feu. C’est seulement au bout de quelques secondes – en détournant mon regard du feu – que je remarque le merveilleux vernis à ongle bleu turquoise à paillettes qui orne ses orteils. Et là, le premier voisin lâche sur un ton très enjoué « Nice nail varnish!« . Cette absence totale de préjugés me laisse pantois, mais il faut avouer que l’instant est ce qu’on peut qualifier de awkward.

On finit notre soirée comme d’habitude, à boire nos 2-3 canettes au coin du feu, sous les étoiles.

Le lendemain, on remballe nos affaires tôt, car on veut rejoindre Cap Canaveral !

4 réflexions sur “Floride #7 – Fort Lauderdale et Palm Beach

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s