Floride #1 – Fort Myers

Après une arrivée tardive à l’aéroport de Fort Myers, on se rend chez Edwin qui est notre hôte d’un soir (trouvé via Airbnb). Après une bonne nuit de sommeil, il nous donne quelques conseils sur les coins sympas à visiter à Fort Myers et un bon endroit pour déjeuner.

On se rend donc au « First Watch » pour manger un déjeuner bien copieux à l’américaine, et surtout pour prendre conscience que la légende sur la côte Ouest de la Floride est fondée : la moyenne d’âge est de 70 ans ici.

Quelques amis avec qui on a été boire un verre juste avant de partir nous avaient dit avoir eu cette expérience lors d’un voyage dans la même région. Il n’y a que des têtes aux cheveux blancs autour de nous, les seuls jeunes étant les serveurs ! C’est assez surprenant, surtout que dans les jours suivants, cela ne fera que se confirmer !

La première étape de la journée est Sanibel Island, une île au large de Fort Myers, reliée au continent par un pont qui nous en met plein la vue. On fait un arrêt à la Bowman’s Beach où on passe une bonne partie de la matinée à profiter de la plage et du soleil. Sanibel est réputée pour être un des lieux de prédilection des chasseurs de coquillages. De fait, ils arpentent la plage par dizaines et on s’amuse à chercher quelques coquillages nous aussi. Les plus beaux (dont le fameux Sand Dollar), on ne les trouvera pas nous-mêmes, mais on aura l’occasion de les admirer dans un des nombreux magasins de coquillages qui bordent la route de l’île.

 

L’après-midi, en descendant vers le Sud, on s’arrête au Koreshan State Historic Park. Il s’agit d’un village qui était occupé par une communauté utopique (comprendre secte) de 200 personnes. Le mouvement a été créé par un gars qui eu une hallucination après avoir été électrocuté. Il a fondé la communauté en 1880 à New York, pour finalement s’établir à Estero à la fin du 19e siècle. La communauté était persuadée que l’Univers entier était contenu à l’intérieur de la Terre. Le village qu’on visite est constitué d’une boulangerie, un atelier mécanique, des habitations et semble à première vue tout à fait normal.

Le chef meurt en 1908 et les membres de la communauté le gardent dans une baignoire pendant des jours, persuadés qu’il va ressusciter. Une fois que l’odeur prend le dessus, ils finissent pas l’enterrer et la secte périclite doucement…

A la fin des années 60, les 4 derniers membres lèguent les terrains à l’Etat de Floride pour en faire un parc. L’élément qui les a décidé à abandonner leur secte a sûrement été Buzz Aldrin marchant sur la Lune (difficilement compatible avec l’Univers entier situé au centre de la Terre).

Le soir, on rejoint un autre Airbnb chez notre hôte Kim. Celle-ci est un peu particulière : elle vit dans un gros mobile-home garé dans son allée de garage dans l’attente de la vente de sa maison. Certaines règles sont plutôt strictes comme l’accès à la cuisine autorisé seulement de 7 à 9h (l’autre personne qui séjournait chez elle se faisait réprimander parce qu’elle voulait préparer sa salade plus tard dans la matinée !). Marrant, mais on ne reste de toute façon que pour la nuit.

Le lendemain, en route vers Naples !

Une réflexion sur “Floride #1 – Fort Myers

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s